Le Tramway Niçois : une réussite

Plus de 100 ans après le 1er tramway qui avait vu le jour à Nice en 1900, la ligne 1 du nouveau tram fut inaugurée à Nice le 24 novembre 2007.

Les travaux avaient commencé en 2003 afin de faire face aux importants problèmes de circulation rencontrés par la ville.

Au vu du succès remporté par la ligne 1, il fut rapidement annoncé la création d'une seconde ligne inaugurée le 30 juin 2018, puis d'une troisième fonctionnelle depuis le 13 novembre 2019.

LIGNE 1

 

Dite " Nord Sud ", la ligne 1 relie le quartier de Saint Sylvestre au quartier Pasteur.

Son départ au nord se fait à la station Henri Sappia, puis elle traverse le centre de Nice ( Libération, Jean Médecin, Masséna ) et se termine à l'Hopital Pasteur.

Elle est jalonnée de 22 stations.

Son trajet dure environ 36 min.

 

Les Horaires de la ligne 1 :

de 4h25 à 1h35, avec une fréquence moyenne de 4/5 minutes.

LIGNE 2

 

Appelée ligne " Est Ouest ", elle part du Port, pour rejoindre le quartier de l'Arenas.

Son départ se fait à l'est de la station Port Lympia jusqu'à la station Grand Arenas en passant notamment par Garibaldi, Wilson, Jean Médecin, Alsace Lorraine et Fabron.

A partir de Grand Arenas, la ligne bifurque vers 2 directions : l'aéroport ( terminal 1 et 2 )et le Cadam ( centre administratif ).

Elle est jalonnée de 15 stations pour la 1ère partie, puis 2 en direction de l'aéroport et 3 vers le Cadam.

Son trajet dure environ 26 min.

 

Les Horaires de la ligne 2 :

de 4h30 à 1h30, avec une fréquence moyenne de 4 minutes pour le tronc commun et 8 minutes pour les 2 bifurcations.

LIGNE 3

 

Partiellement mise en service en décembre 2019, elle relie le terminal 2 de l'aéroport au quartier de Saint Isidore, en passant par le nouveau stade Allianz Riviera pour rejoindre le centre commercial Lingostière.

Elle est jalonnée de 13 stations.

Son trajet dure environ 25 min.

 

Les Horaires de la ligne 3:

de 4h16 à 0h05, avec une fréquence moyenne de 35 minutes de 7h à 20h.

TARIFS

 

Ticket d’un voyage à 1,50 € l’unité.

Ticket de 10 voyages à 10 € soit 1 € le voyage.

Il existe des formules d'abonnement à la journée, semaine ou au mois.

Toutes les stations sont équipées de distributeurs automatiques de titres de transport.

Les tabacs et presse en délivrent également.

UN TRAMWAY ECOLOGIQUE

Le tramway Niçois roule à une vitesse moyenne de 20 km/h, il est, bien évidemment, beaucoup plus silencieux et moins polluant que les voitures. Il fonctionne à l'électricité et donc sans émissions de gaz à effet de serre.

Son accès a été prévu pour les personnes handicapées et les PMR.

La ville de Nice a donc fait le choix de la transition durable avec son réseau de tram.

 

Le tramway Ouest<>Est permet de réduire la pollution et le bruit avec la suppression de l’entrée quotidienne de 20 000 voitures en ville, soit une baisse de 5,3% du trafic. Cela entraînera une diminution de la pollution atmosphérique (environ -15 % de polluants) et du bruit (réduction de moitié constatée sur la ligne 1).

 

En phase de conception du projet, le développement durable s’est traduit par :

 

  • Augmenter la présence d’arbres en ville pour favoriser la « climatisation naturelle » de la ville 

  • Choisir des arbres caduques qui ont la particularité de faire de l’ombre en été mais qui laissent passer le soleil en hiver.

  • Favoriser les essences de végétaux non allergènes, et à dominante méditerranéenne pour limiter les apports d’eau.

  • Installer un système centralisé de gestion de l’arrosage, avec un  gazon le plus résistant possible à la sècheresse et aux intrusions

  • Prendre en compte la notion de pollution lumineuse nocturne (équilibre entre sécurité et protection).

  • Faciliter l’usage des parcs-relais et pôles d’échanges par leur emplacement et leur confort (places abritées du soleil, abris à deux-roues couverts, places pour personnes à mobilité réduite PMR)

  • Créer et organiser les liaisons vers les pistes cyclables pour une continuité d’itinéraire

  • Systématiser les emplacements deux-roues à proximité des stations

  • Élargir les trottoirs au maximum

  • Dépasser les normes PMR pour l’accessibilité

  • Choisir pour l’éclairage public, du matériel à faible consommation d’énergie

  • Installer des mâts et des panneaux solaires quand cela est pertinent.

  • Optimiser le matériel roulant pour qu’il soit le plus fiable, accessible et confortable

  • Acquérir des rames à grande capacité, à plancher bas, à faible consommation d’énergie, à climatisation et éclairage optimisés, aux revêtements intérieurs les moins émetteurs de polluants

  • Limiter la consommation d’électricité en récupérant l’énergie produite lors du freinage des rames pour la réinjecter dans le système tramway

  • Construire la plate-forme du tramway en réduisant au maximum par épaisseur pour permettre une meilleure implantation puis conservation du gazon (plus d’épaisseur de terre).

Enfin, en phase d’exploitation le développement durable se traduit par :

  • Poursuivre et développer les actions de développement durable déjà en cours dans l’exploitation de la ligne 1 de tramway par la régie Lignes d’Azur

  • recyclage et réutilisation des eaux de la station de lavage,

  • utilisation d‘huiles recyclables sur les rails,

  • stages de formation à la conduite économe pour les conducteurs bus et tramway (permettant un gain de 10% d’énergie),

  • S.A.E. (système d’aide à l’exploitation) équipant tous les véhicules et permettant de donner les informations en temps réel aux voyageurs pour le tramway.

LE TRAMWAY ET L’OGNICE

L’Allianz Riviera est un stade multifonction, situé dans le quartier Saint-Isidore à Nice, dans les Alpes-Maritimes. Il compte 35 624 places pour le football. Son club résident est l'OGC Nice qui y a livré son premier match le 22 septembre 2013. 

Exemple de performance énergétique, l’Allianz Riviera respecte les grands principes du développement durable. L’objectif est clair : réduire les impacts sur l’environnement. D'où l'intérêt de le relier au plus vite au tramway, chose qui a été enfin réalisée en décembre 2019.

Son accès mais surtout ses difficultés de stationnement ont souvent été décriés depuis son ouverture. L'arrivée du tramway a été perçue comme un véritable soulagement par tous les supporters. Ils leurs faut maintenant 20 minutes pour relier le centre ville au stade les jours de match.

LE TRAMWAY ET L'ART